Une collection patrimoniale et contemporaine

À ce jour, le service des collections (salle Lesoufaché), ouvert aux chercheurs, compte 120 000 ouvrages du XVIe au XXe siècle (700 incunables, 1 000 manuscrits provenant des archives de l’Académie de peinture et de sculpture et 300 manuscrits médiévaux enluminés), relatifs à l’enseignement de l’architecture, de la peinture, de la sculpture, du dessin et de la gravure.

L’architecture est représentée avec un bel ensemble d’ouvrages (théorie, histoire, urbanisme, techniques) et par 40 000 dessins d’architecture.

Une remarquable collection de dessins regroupe près de 25 000 pièces.

Les écoles françaises, italiennes et nordiques y sont largement représentées.

Les estampes constituent un ensemble d’environ 200 000 pièces du XVIe au XIXe siècle. Les 70 000 photographies datent principalement de la période 1850-1914.

La collection de peintures et de sculptures (environ 3 000 oeuvres) regroupe les séries scolaires, prix et envois de Rome et concours divers, depuis le début du XVIIIe siècle jusqu’à 1968, et des oeuvres des anciennes Académies.

S’y ajoutent les vestiges dispersés dans les cours de l’École.

La collection du département de morphologie s’est constamment enrichie depuis la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elle est pour l’essentiel conservée dans la galerie de morphologie, inaugurée en 1869 par Huguier. Elle comprend plusieurs milliers de pièces : squelettes, momies, moulages de dissection, écorchés, dont le célèbre écorché en bronze de Jean-Antoine Houdon.

Aujourd’hui encore, la collection s’accroît grâce aux dons des professeurs, de jeunes artistes, et de l’association Le cabinet des amateurs de dessin.

L’institution des Beaux-Arts a pour mission d’assurer la conservation et la diffusion des oeuvres auprès du public. Le prêt d’oeuvres, l’organisation et la circulation d’expositions en France et l’étranger, la consultation de la base Catzarts et Catzarts livres, sont autant de moyens d’assurer leur visibilité et leur promotion auprès du public le plus large.