Dessin d’après modèle vivant

Enseignant

James BLŒDÉ

Objectifs

Acquérir les moyens de traduire le visible dans toute sa complexité, à l’aide de traits. Apprendre à mener son dessin en accord avec ce que son regard fait quand on le laisse faire, à devenir attentif et faire confiance à ce que ses yeux perçoivent et à ce que son esprit pense. Étudier la grammaire du dessin, laquelle obéit aux exigences du crayon gris sur papier blanc. Développer une capacité de concentration et une volonté de dépasser ses limites.

Contenu et méthodes

Les étudiant.e.s seront invité.e.s à cultiver leur faculté de jouir du regard, le plaisir de la vue constituant le meilleur antidote à la confusion de l’esprit et la source où puiser le désir de faire. Chaque séance est consacrée à la réalisation d’un seul dessin. Le modèle conserve la même pose afin que chacun puisse revenir sur son dessin et l’améliorer. Sont abordées les questions de construction, de composition, de forme, de contour, de volume, d’espace, de lumière et d’ombre, des reflets et des luisants, ainsi que celles des détails et des nuances, de leur choix et de leur nécessaire subordination à l’ensemble. Les remarques et explications sont individuelles, le professeur analysant chaque dessin avec chaque étudiant.e et le modèle tenant la pose.

Quand bien même les conseils et les principes dispensés par l’enseignant sont exprimés de manière claire et compréhensible, ils ne deviennent des acquis pour l’étudiant.e qu’après de multiples tentatives, lorsque les ayant intégrés, il fait advenir leur application sous sa main, dans l’acte même du dessin.

Cela peut aller vite pour certains, pour d’autres très lentement. Les principes sont inlassablement répétés, jusqu’à ce que l’étudiant.e les ait intégrés, et se libère de ce qui l’empêche de se dépasser, pour aborder la mise en oeuvre de notions de plus en plus fines et complexes.

Évaluation

Assiduité et contrôle continu.

Année d’études : 1 ; 2